jeudi 17 octobre 2013

Dents et crocs

Pas facile le métier de libraire lors des animations! Il faut attendre, attendre, attendre... Parfois le public vient jusqu'à votre stand, souvent il ne s'approche pas. 
Merci en tout cas à Delphine Maillard de la librairie Jean Jaurès à Nice pour sa présentation de la littérature vampirique. 
Le public concerné était hélas clairsemé, mais cela n'a pas empêché les bibliothécaires de piocher quelques idées d'acquisitions sur ce thème en vogue depuis 5 ans. 
Grâce aux conseils de Delphine, nous avons en effet sélectionné pour vous plusieurs titres à destination des enfants et des adolescents: Vampirine la ballerine, Il était une fois au fond des bois, Zizi la chauve-souris, Comment ratatiner les vampires, Encyclopédie des horreurs, Le buveur de fautes d'orthographe, ... (cliquer sur le titre pour voir la couverture). Ces livres s'ajoutent à tous ceux qui se trouvent déjà dans nos rayons, alors bonne lecture et bons frissons!
Quelques mots pour finir de Jean Marigny, spécialiste du sujet. Dans sa thèse "Le vampire dans la littérature anglo-saxonne", Jean Marigny souligne le retour du vampire en cas de périodes troubles, une crise par exemple... Le vampire va devenir symbolique : "Dans les périodes de crise économique ou politique, les gens ont tendance à exorciser leurs craintes en se réfugiant dans l'imaginaire, soit pour trouver des boucs émissaires, soit pour oublier le monde dans lequel ils vivent."
Le vampire est alors la métaphore de la guerre (on pense à Murnau), du krach boursier, d'une explosion nucléaire..., bref, de tous les maux que nous inflige la société. 
VS



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Déposer un commentaire